Alors que – conformément à la loi de Moore – l’IA devient de plus en plus puissante, le niveau d’interaction avec les IA est étonnamment stable. Et si ce qui manquait à l’IA n’était pas la puissance de calcul, mais l’humanité ? Même avec des solutions telles que le shadow cloud gaming, qui permet à n’importe quel utilisateur de jouer sur un terminal dernier cri, rien ne change.

Les humains sont des animaux sociaux qui ont besoin d’interagir avec les autres. Durant ces interactions, ils essaient de déduire des émotions à partir des expressions de visage, de la voix ou du langage corporel afin d’adapter leurs réponses et d’affiner leurs interactions. Les IA sont très intelligentes, mais peut-être manquent-elles tout simplement d’humanité.

Car en réalité, les émotions de l’utilisateur ne sont pas encore prises en compte dans l’arbre de décision des IA. Aujourd’hui, l’industrie du jeu vidéo propose les meilleures applications concrètes en matière d’IA. OVOMIND transfère une partie du cœur humain dans l’IA grâce à sa technologie.

Émotions et IA : à partir des jeux vidéo, OVOMIND pourrait changer notre manière d’interagir avec les IA au quotidien, et ce pour toujours. Des années 70 à nos jours, les IA de jeux ont toujours été “affectivement aveugles” et interagissent avec le joueur non pas comme des êtres humains, mais comme des machines. Les humains sont des êtres émotionnels, et c’est à travers les émotions que nous interagissons les uns avec les autres. Pour nous, les jeux vidéo sont le médium le plus fascinant pour interagir avec les machines.